Tracts (N°50) - Antidote au culte de la performance. La robustesse du vivant

Olivier Hamant

Prix habituel
€3,49
Prix soldé
€3,49
Prix habituel
€0,00
« La nature menacée devient menaçante : notre excès de contrôle nous a fait perdre le contrôle. Il va maintenant falloir vivre dans un monde fluctuant, c’est-à-dire inventer la civilisation de la robustesse, contre la performance. » Olivier Hamant Face aux bouleversements du monde en cours et à venir, le développement durable, entre géo-ingénierie contreproductive et tout-électrique mal pensé, crée de nombreux futurs obsolètes. Émergent alors les contre modèles de la décroissance et de la sobriété heureuse, nettement mieux alignés avec le monde qui vient. Mais la frugalité peut-elle réellement mobiliser ? Ne risque-t-elle pas non plus de se réduire à d’autres formes d’optimisation ? Et si, pour être sobre et durable, il fallait d’abord questionner une valeur nettement plus profonde : l’efficacité. Le monde très fluctuant qui vient appelle un changement de civilisation. Ce chemin demande surtout de valoriser nos points faibles et inverse toutes les recettes.
Format:
  • Éditeur Editions Gallimard
  • Langue fre
  • Nombre de pages 64
  • Protection Watermark
  • Thèmes LITTÉRATURE GÉNÉRALE, Essais littéraires, Actualités, Reportages, Société (culture, éducation, famille, mode, religion, sexualité)
  • Collection Tracts/Gallimard

«Un séduisant éloge du gâchis et de la lenteur pour faire face au dérèglement climatique.»

Vincent Eden, Usbek & Rica, 31 août 2023

«Avouez-le : septembre se profile, et vous voilà habité par la tentation de la performance. Vos bonnes résolutions sont là et vous rêvez d’efficacité, d’optimisation pour affronter l’automne commençant. Si vous optiez plutôt pour la robustesse ?»

Arnaud Gonzague, L'Obs, 31 août 2023

«La plupart de nos choix, individuels et sociétaux, sont guidés par l’optimisation, le contrôle et l’idée que la performance est positive. "Cela fonctionnait dans un monde stable, reconnaît Olivier Hamant. Mais nous entrons dans une période de turbulence géopolitique, sociale et écologique. Dans ce monde-là, la performance nous fragilise. C’est la robustesse qui doit d’abord guider les décisions."»

Matthieu Chenal, Tribune de Genève, 17-18 février 2024