Tracts de Crise (N°24) - Intranquillité

Tracts de Crise (N°24) - Intranquillité

4 votes
« Oserais-je le dire ? Je ne crois pas que la philosophie nous soit d’aucun secours aujourd’hui. » Adèle Van Reeth

Détails du livre

À propos de l'auteur

Adèle Van Reeth

Commentaires

De quelle vérité est l'authenticité ?

« Bonjour Adèle, Merci pour votre partage... de cette nudité presque "dérangeante" mais, et en même temps, de ce rapport à la vérité avec vous-même dont vous témoignez. L'une de mes questions serait : que se passe-t-il lorsque notre conscience entre en "contact" avec les sous-couches (non encore symbolisées en images ou mots) de soi-même ?
Autre question que je me pose : le registre de survie dans lequel on peut se cantonner.... est-il en transformation... ou seulement "stupéfaction" comme le lapin qui se fige devant les phares de la voiture qui l'éblouissent ?
Peut-on faire évoluer ses couches profondes ou ne pouvons seulement que les "accepter" ? Autrement dit, sommes-nous libres par rapport à elles... ou figés dans un déterminisme qui nous dépasse, mais qui est pourtant en soi ?
Si nous ne nous attaquons pas à ses couches profondes, sommes-nous condamnés à rester "superficiels"... comme des fantomes, des images, des "apparences" ?
Bien à vous. En tous les cas, nous nous inspirerons de votre tract pour lancer le sujet de notre prochain café philo à Annemasse... Soyez la bienvenue si vous souhaitez y participer (en clair ou en anonyme, sentez-vous libre)... Ce sera lundi 20 avril. Connexion dès 18h30 pour socialiser, s'informer... Débat à 19h00 Toutes les infos sont dans le lien ci-dessous :
https://www.cafesphilo.org/le-forum-des-cafes-philo/le-cafe-philo-d-annemasse/475-5eme-zoom-philo-l-intranquilite-je-ne-crois-pas-que-la-philosophie-nous-soit-d-aucun-secours-aujourd-hui-tract-de-confinement-d-adele-van-reeth-lundi-20-04-2020-20#1053
»

De quelle vérité est l'authenticité ?

« Bonjour Adèle, Merci pour votre partage... de cette nudité presque "dérangeante" mais, et en même temps, de ce rapport à la vérité avec vous-même dont vous témoignez. L'une de mes questions serait : que se passe-t-il lorsque notre conscience entre en "contact" avec les sous-couches (non encore symbolisées en images ou mots) de soi-même ?
Autre question que je me pose : le registre de survie dans lequel on peut se cantonner.... est-il en transformation... ou seulement "stupéfaction" comme le lapin qui se fige devant les phares de la voiture qui l'éblouissent ?
Peut-on faire évoluer ses couches profondes ou ne pouvons seulement que les "accepter" ? Autrement dit, sommes-nous libres par rapport à elles... ou figés dans un déterminisme qui nous dépasse, mais qui est pourtant en soi ?
Si nous ne nous attaquons pas à ses couches profondes, sommes-nous condamnés à rester "superficiels"... comme des fantomes, des images, des "apparences" ?
Bien à vous. En tous les cas, nous nous inspirerons de votre tract pour lancer le sujet de notre prochain café philo à Annemasse... Soyez la bienvenue si vous souhaitez y participer (en clair ou en anonyme, sentez-vous libre)... Ce sera lundi 20 avril. Connexion dès 18h30 pour socialiser, s'informer... Débat à 19h00 Toutes les infos sont dans le lien ci-dessous :
https://www.cafesphilo.org/le-forum-des-cafes-philo/le-cafe-philo-d-annemasse/475-5eme-zoom-philo-l-intranquilite-je-ne-crois-pas-que-la-philosophie-nous-soit-d-aucun-secours-aujourd-hui-tract-de-confinement-d-adele-van-reeth-lundi-20-04-2020-20#1053
»

dommage

« j'aurai aimé lire cet article, mais franchement la collecte de donnée pour ça ! ce n'est pas admissible. »

Vous aimerez aussi

EPUB PDF

EPUB PDF

,

EPUB PDF

EPUB PDF